soldats-gres Eric Plateau
soldats-gres Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
Soldats gres Eric Plateau
Soldats gres Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
Soldats gres Eric Plateau
Soldats gres Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
soldats-gres Eric Plateau
soldats-gres Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
1/5
Grès noir 23 x 23 cm

​​
La chamotte à gros grain donne au grès un aspect brut, rappel des conditions frustes dans lesquels les poilus vivaient dans les tranchées.

 

L'aspect "déshumanisé" de la troupe est donné par la silhouette standardisée, obtenue par un gabarit avec lequel je découpe la base du soldat.

 

Chaque portrait est ensuite personnalisé avec l'ajout des éléments principaux du poilu : yeux, nez, casque et sangles, avec l'indispensable moustache à la vercingétorix, qui les rendent tous distincts lorsqu'on les observe de près.

 

Portraits de poilus en Grès chamotté noir 

Absence Eric Plateau
Absence Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
Absence Eric Plateau
Absence Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
Absence Eric Plateau
Absence Eric Plateau

Grès noir chamotté Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
1/2
recherche : poilu bleu Eric Plateau
recherche : poilu bleu Eric Plateau

Terre cuite patinée Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
recherche : poilu bleu Eric Plateau
recherche : poilu bleu Eric Plateau

Terre cuite patinée Exposition "14 Soldats Inconnus 18" Eric Plateau 2014

press to zoom
1/1
Étude

​​Le travail d'observation, préalable à l'épuration, au choix des éléments à retenir et au matériau à utiliser.

Absence

​​

 

Formes vides : l'absence pour les siens du soldat parti au front, le destin des victimes, habitent les formes vides et les morceaux de portraits éparpillés.